Accueil, programme, réservation La restauration Les albums Les expositions Le Baryton L'association Contact, adhésion  Connexion bénévole
Sur les murs du Baryton

Les murs du café se prêtent aux artistes peintres et photographes de la région.
Les œuvres sont exposées pendant un mois puis laissent place aux suivantes.
N'hésitez pas à nous contacter, pour à votre manière, participer à l'expression artistique du lieu.
Toutes les propositions sont bienvenues : photos, peintures, dessins…

Photos en « Transparence », par le Club Photo d'Arès

Du Vendredi 10 Mai 2024 au Dimanche 9 Juin 2024

Ce mois-ci au Baryton le club de photographes d’Arès nous emmène à travers les multiples déclinaisons possibles de la Transparence.
Le club photo d’Arès fondé en 1989 est composé d’une vingtaine de passionnés de photographie argentique et numérique.
L’activité est à la fois individuelle (réalisation) et collective (réunions hebdomadaires de partage autour d’un
thème). Dans le cadre des expositions qu’ils/elles organisent, les photographes se sont arrêté.e.s ce mois-ci au Baryton.
13 photos originales, inspirées du quotidien, nous encouragent à la flânerie poétique. Fixer la transparence à travers, bien sûr, les verres alignés d’un café ou contenant de précieux liquides mais aussi saisir les ailes de la libellule ou la toile d’araignée sous le soleil du soir. Immobilité vibrante du modèle vivant.
Plus inattendu, le nettoyage de printemps sur le nuage de la grande arche témoigne aussi du travail des hommes pour garantir la transparence de la lumière. La rosée du matin devient sphère tout comme le Bassin renversant.
De l’opacité à la transparence, les photographes exposé.e.s au Baryton encouragent notre regard à contempler la beauté du monde dans sa délicatesse et sa poésie.

 http://clubphotoaresien.com

Gilles Nickelsen, un graveur entre collage, tissage et marqueterie

Du Jeudi 4 Avril 2024 au Dimanche 5 Mai 2024

Dans sa démarche de graveur, Gilles Nickelsen s’est éloigné des techniques traditionnelles dont les plus classiques sont la gravure sur cuivre, sur zinc et sur bois. Sa recherche l’a amené à créer et innover dans de nouvelles techniques.
De surprise en surprise, il nous entraîne dans l’inattendu.
Il a adopté des matériaux pauvres pour leur donner des lettres de noblesse : le papier de soie, le carton, des matières plastiques, du bois compressé.
Les plaques obtenues (matrices) sont gravées, découpées, encrées avec des encres typographiques puis imprimées sur papier ou tissu avec une presse à rouleaux à très forte pression.
Au Baryton, G. Nickelsen nous propose trois séries.
Dans la première, il grave et découpe des plaques de médium, un bois compressé, un matériau qui offre des résultats proches de la linogravure et néanmoins différents. Avec cette technique, deux œuvres en noir sur fond blanc réalisées à l’aide de formes découpées, encrées et imprimées sur papier chiffon Vélin d’Arches.
Une autre série est réalisée à l’aide de films de matières plastiques entaillés et découpés au cutter et ensuite collés sur des supports abrasifs avant d’être encrés et imprimés. Plusieurs gravures sont réalisées avec cette technique.
La troisième série présente des compositions de type patchwork agencées à partir d’anciennes gravures ainsi recyclées, une technique proche de la marqueterie et du tissage qui rappelle les œuvres du peintre François Rouan.
 Gilles Nickelsen s’attache à l’équilibre de la composition, à l’harmonie des couleurs et à la subtilité surprenante des matières. Il faut s’approcher de l’œuvre pour entrer dans l’univers graphique où des couleurs se répondent, des matières gravées se rencontrent dans une harmonie toujours présente, décalant le regard et appelant à de nouvelles contemplations.
Se laisser saisir par cette œuvre rare fait entrer le spectateur dans des évocations de Matisse (la danse), du pop art (silhouettes de Keith Haring), des collages surréalistes, voir même l’univers de l’estampe.

 https://gravuresgillesnickelsen.wordpress.com/
Voir les tableaux

Audrey Gonzalez, des visages et de la poésie

Du Vendredi 1er Mars 2024 au Dimanche 31 Mars 2024

Née en 1977 à Saint-Étienne, Audrey Gonzalez a tracé son chemin artistique après avoir décroché un diplôme en communication graphique.
Sa carrière s'est initialement épanouie dans la scénographie de vitrine, où elle a donné vie aux formes et aux volumes en sculptant le textile sur les mannequins.
 
Puis Audrey a redécouvert le dessin en plein air. Cette expérience significative a profondément influencé son approche artistique.
 
Installée à Pessac depuis 20 ans, Audrey façonne ses créations avec de l’aquarelle et des rehaussés de broderies et de gaufrage. Elle exprime ainsi sa vision artistique à travers une exploration constante de la relation entre les matières, les couleurs et le végétal.
 
En explorant sa capacité à dialoguer avec la nature, Audrey a développé une réflexion sur la relation entre l'homme et son environnement.
Arpentant le territoire proche, c'est là sa source d'inspiration première. Ses créations captivent la beauté éphémère du monde vivant, fusionnant les couleurs et les formes pour créer des paysages, des illustrations et des portraits féminins intimement liés
aux décors végétaux et fleuris.
 
Audrey Gonzalez offre également une gamme de services artistiques, allant de la réalisation de tableaux sur commande, permettant d'immortaliser des environnements ou des paysages préférés, à des ateliers de balade à domicile, offrant une expérience artistique unique directement chez vous, en famille, entre amis, ou en solo.
Elle s'engage par ailleurs dans la slow fashion avec ses illustrations, proposant des visuels esthétiques centrés autour de la durabilité, adaptés aux entreprises œuvrant dans la production éthique de vêtements.
De plus, elle propose des interventions éducatives telles que des ateliers de balade dessinée dans les écoles, les centres de loisirs et les associations, favorisant ainsi la créativité et l'observation de la nature.

 https://www.audreygonzalez.fr/
Voir les tableaux

Hervé Mascot -

Du Vendredi 19 Janvier 2024 au Samedi 17 Février 2024

Hervé Mascot, photographe andernosien, nous emmène ce mois ci dans le monde du cyanotype (cyan=bleu+vert) "into the blue". Après de nombreuses années dans le domaine de la photographie pour la publicité, son âme poétique cherche autre chose ; il s'intéresse au travail d'Anna Atkins (1799-1871) qui parmi les premières utilisera le procédé du cyanotype pour réaliser des planches très détaillées des végétaux dans le cadre de son activité de photographe botaniste.

Le cyanotype repose sur un procédé utilisant une peinture photosensible appliquée sur papier, toile ou tissu. La lumière du soleil va révéler la couleur bleue, en ombres et lumières. Des motifs posés en aplats (des végétaux) puis retirés, laissent la place à des silhouettes apparaissant comme "en négatif".

L'originalité des cyanotypes d'Hervé Mascot relève de son processus de travail : "saisir des lumières et fixer des végétaux" sur le vif. Il travaille en pleine nature avec pour seul outil la toile ou le papier enduits du mélange bleu photosensible. Placé devant les végétaux qui sous l'effet des rayons UV "s'impriment". Les végétaux sont laissés là où ils poussent. Ainsi l'artiste raconte la nature comme un reportage près d'un étang, dans les dunes sur le littoral, dans un jardin, au bord d'une route. Il crée des plans, un cadrage, une composition sans aplats de fleurs coupées. Il capture des ombres, des dégradés, une profondeur de champs, des lumières vives.

Une immersion dans l'inconnu "Into the blue" qui crée un univers de pure poésie.

 http://hervemascot-photographe.com/
Voir les tableaux

Anne-Laure Boisseau

Du Vendredi 10 Novembre 2023 au Samedi 16 Décembre 2023

Anne-Laure Boisseau est une photographe d’art inattendue. Attirée par les lignes, les formes et les couleurs, elle aime travailler la lumière naturelle.
Mais ce qui nous enchante c’est sa façon unique de façonner cette lumière pour l’amener jusqu’à l’extrême pureté. Une fois l’image saisie, tel un peintre, elle lui donne de l’éclat, de la douceur jusqu’à la transparence.
Au Baryton elle nous propose une collection intitulée « Bords d’Océan ». Elle capture la pureté de l’instant. Sur fond blanc l’environnement s’efface pour laisser la place à la grâce des silhouettes en mouvement.
L’image douce évoque l’esthétique d’un dessin ou d’une peinture renforcée par le choix de l’impression sur toile. Un peu à distance du tableau, elle nous propose une balade visuelle où chaque cliché conduit avec délicatesse et esthétisme vers la sérénité des rivages de l’océan.
Grâce et élégance enveloppe l’ensemble de l’œuvre de cette lumineuse photographe.

Instagram:@alboisseau_photographe
Voir les tableaux

Dominique Vergnaud

Du Vendredi 6 Octobre 2023 au Dimanche 5 Novembre 2023

Un tableau ne vit que par celui qui le regarde » ( Picasso)
Ce mois ci, Dominique Vergnaud nous emmène dans le monde subtil et étrange des formes et des paysages qu’elle qualifie de « semi figuratif abstrait ».
Après une longue carrière dans le soin, la traversée du vide va la projeter dans le monde des encres aquarelles et acryliques. Des techniques mixtes pour aborder la nature et proposer des paysages imaginaires qui pourtant nous parlent d’océan, de sable et de forêts. Les couleurs diffuses et puissantes peuvent évoquer Turner. Ses encres d’or illuminent le tableau et celui/celle qui s’y arrête.
Un regard aigu et profond porté sur la nature, une créativité à fleur de peau, Dominique Vergnaud nous propose un saut dans l’imaginaire bien ancré dans le réel de la matière.
Elle travaille et vit dans la région bordelaise.

Instagram:vergnaudd33
Voir les tableaux